Yakult utilise des cookies sur ses sites. Ces cookies sont utilisés à des fins analytiques et afin de retenir vos intérêts et préférences. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies, conformément à la politique de confidentialité. OK

Nutrition et activité professionnelle

Vous travaillez de nombreuses heures, finissez tard le travail ? Ou vous passez vos journées assis derrière un bureau ? Quelle que soit votre profession, un régime équilibré et sain au déjeuner peut vous aider à gérer votre journée de travail.

L’Institut national de Recherche sur la Nourriture et la Nutrition a développé, en collaboration avec le Ministère de la Santé comme partie du « Projet Nourriture », lancé par l’Union européenne en 2008 et toujours en cours, cinq profils de nourriture différents, avec référence particulière à de nombreuses catégories professionnelles. Le but ? Promouvoir un régime équilibré en termes de nutriments et de besoins énergétiques, et en ligne avec l’engagement spécifique requis par leur travail.

Analysons-les ensemble :

Le manager

Il passe sa journée hors de chez lui entre rendez-vous, réunions et voyages. Le déjeuner n’est pas souvent prévu sur l’agenda et le risque de manger à heures irrégulières est élevé. La solution ? Il est avant tout mieux de répartir l’apport quotidien de calories en petits repas riches en énergie. Pour le déjeuner en particulier, il est composé d’une entrée et d’un accompagnement : un plat de riz ou de pâtes de blé complet combiné avec un accompagnement de légumes cuits. Alternativement, pariez sur une salade composée fraîche, de préférence enrichie avec d’autres légumes crus (radis, tomates) ou des fruits (pommes, oranges). Ajoutez également des protéines : fromage frais, thon (de préférence naturel), lanières de bœuf séché, légumes. Et pour un repas complet, ajoutez du pain au blé complet et un fruit. Évitez toutefois des sandwiches ou la « junk food » et des plats trop élaborés. Modérez la consommation de vin lors d’un déjeuner d’affaires : souvenez-vous que même une petite quantité d’alcool peut causer une somnolence et faire baisser l’attention.

Le travailleur manuel

Même ceux qui effectuent un travail manuel doivent faire très attention à leur régime. En fait, les ouvriers, maçons, jardiniers commencent à travailler très tôt le matin, restent de 8 à 9 heures dehors et dînent hors de chez eux. Il y a un risque de manger trop peu lors du déjeuner et d’exagérer lors du dîner. Le besoin en calories d’un travailleur manuel est de 2 300 / 2 500 calories par jour à répartir en cinq repas plus petits. Les repas principaux (déjeuner et dîner) doivent inclure une entrée, un plat principal, des légumes et des fruits (ex. : pâtes à la tomate, steak, salade et un fruit). Un bon plat de pâtes ou de riz est une excellente source d’énergie utile pour entreprendre un effort physique à l’usine ou sur site. Mais il ne faut pas utiliser trop de sauces élaborées ou de condiments. Il faut en revanche varier les combinaisons de l’entrée et du plat principal, en alternant la viande rouge et la viande blanche, le poisson et les œufs. Enfin, il faut consommer des fruits et des légumes chaque jour car ceux-ci contribuent grandement à l’apport de vitamines et de minéraux.

Les athlètes

Ceux qui pratiquent des sports professionnels doivent fournir à leur corps une quantité de calories plus élevée que des personnes moins actives. Il est donc essentiel d’inclure la « dose » quotidienne de nourriture requise afin de satisfaire la demande plus importante en énergie de l’organisme.

Le régime d’un athlète peut également atteindre 4 500 – 5 000 calories par jour, à condition qu’il soit composé de nourriture légère et digeste afin de ne pas interférer avec les exercices physiques. Il est important d’avoir un régime varié et équilibré, qui couvre toute la nourriture basique afin de fournir les nutriments requis : fruits et légumes en grande quantité, céréales, légumes, viandes maigres, poisson et lait. Il est également important de prendre chaque jour les quantités adéquates de minéraux et de vitamines (par la consommation de fruits et de légumes). Cela évite d’avoir recours à des compléments alimentaires et à l’hydrosaline, qui doivent cependant être utilisés uniquement après avoir consulté un médecin.

L’employé

Il a une vie sédentaire, passe ses journées derrière un bureau et a tendance à prendre du poids à cause d’un excès de nourriture et d’un manque d’activité physique. Des conseils pour une pause déjeuner au top ? Changez entre une entrée ou un plat principal, toujours avec un plan en tête, par exemple une bonne salade composée, accompagnée de pain et surmontée d’une cuillère à soupe d’huile d’olive. Si vous choisissez le sandwich, faites attention aux condiments : éviter les assiettes de charcuterie, saucisses et sauces comme le ketchup et la mayonnaise. Il est préférable d’ajouter du thon, de la mozzarelle et des tomates.

L’hôtesse

Dynamique et soucieuse de sa silhouette et de son style, elle est souvent debout ou en train de bouger au travail. Voici le déjeuner recommandé : pâtes ou riz non raffiné, couscous aux légumes cuits ou une grande salade accompagnée de pain. En cette fin d’été, une glace ou un smoothie aux fruits peuvent également être un bon substitut pour une collation saine.

Fonti:

1. Food Programme: www.food-programme.eu. Progetto Food promosso dall’Unione Europea con il coinvolgimento (per l’Italia) di Università di Perugia, Endered Italia, INRAN, Ministero della Salute

2. Progetto Food: Alimentazione equilibrata per la pausa pranzo:

http://www.food-programme.eu/slider_outils/Annex_69_Italy_guide_for_employees.pdf

3. In Forma a Ogni Età, consulenza scientifica Il Ritratto della Salute – Healthy Foundation, Giunti Editore Spa e Intermedia Srl, 2013, Brescia.

s