Microbiote intestinal : des bactéries plein le ventre !

Vos intestins hébergent des milliards de bactéries, bonnes et mauvaises, qui forment ensemble le microbiote (ou flore intestinale). De quoi s’agit-il exactement ? Et pourquoi avons-nous besoin de bactéries ?

Pourquoi avons-nous besoin de bactéries ?

Quelque 100 milliards de bactéries vivent dans et sur notre corps. On en rencontre sur la peau, dans la bouche, le nez, les voies urinaires et les organes sexuels. La plupart d’entre elles habitent les intestins. Les bonnes bactéries de l’intestin sont capables de neutraliser des substances toxiques et d’arrêter les moisissures et les mauvaises bactéries, tout en préservant la santé intestinale et en influençant positivement le système immunitaire.

Microbiote intestinal

Vos intestins abritent des milliards de bactéries, bonnes et mauvaises, formant ensemble le microbiote intestinal. Il en existe au moins mille variétés. Tous les micro-organismes vivant sur et dans notre corps sont appelés collectivement le microbiote. Quant au terme de microbiome, il désigne l’ensemble des gènes de tous ces micro-organismes. Chaque espèce possède sa propre collection de gènes, aussi unique qu’une empreinte digitale ou que notre ADN.

Petits auxiliaires

Certaines bonnes bactéries sont capables de neutraliser des substances toxiques et par exemple de repousser des levures ou des bactéries moins bienveillantes, mais aussi d’influencer positivement le système immunitaire. Les mauvaises bactéries sont également nécessaires d’une certaine façon, à condition de ne pas proliférer à l’excès. Nous avons affaire à un écosystème qui doit rester en équilibre. En fait, cet écosystème dynamique de micro-organismes peut se comparer aux écosystèmes naturels. Tous ses composants doivent fonctionner à l’unisson, dans un équilibre optimal.

C’est d’autant plus vrai que dans notre corps, les intestins, une machine bien huilée, consacrent 24 heures par jour à digérer les repas, à assimiler les nutriments et à optimiser le système immunitaire. Le microbiote intestinal fabrique notamment les vitamines B et K, ainsi que certains acides gras à chaîne courte qui contribuent à la bonne santé des cellules intestinales.

Maîtrise du système immunitaire

Le siège du système immunitaire se trouve pour une large part dans les intestins. Le microbiote intestinal joue un rôle important à cet égard : il « apprend » au système immunitaire quand il doit intervenir contre des bactéries nocives. Et aussi quand il n’y a pas de raison d’intervenir.

Tout est dans l'équilibre

Plusieurs facteurs peuvent exercer une influence négative sur l’équilibre du microbiote intestinal, notamment une mauvaise alimentation, la maladie, le stress, les voyages ou tout simplement le vieillissement.

   

Pour le bon équilibre, il importe de manger sain et varié, de se reposer suffisamment, et de surveiller son hygiène, y compris pendant les vacances.

Une alimentation riche en fibres peut vous aider à entretenir un bon niveau de bactéries favorables. On trouve beaucoup de fibres dans des légumes comme les endives et les asperges, dans les fruits, l’avoine et le pain complet.