Quels sont les sports populaires au Japon ?

Faire du sport est bon pour la santé. Ils le savent très bien au Japon. Le sport joue un rôle important non seulement au niveau physique mais aussi mental dans l’État insulaire. Le compte à rebours pour les Jeux Olympiques de Tokyo dans deux ans a encore mis une couche supplémentaire. La nation vit pour le sport.

Et s’agit-il essentiellement de sports de combat ?

Non, pas de combats de karaté ou de sumo. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les sports les plus populaires au Japon sont le base-ball, le rugby et le football.

 

Base-ball

Le base-ball est un énorme business au Japon. Plus de 20 millions de fans par an vont voir les matchs.

En 1968, Yakult a pris la direction de l’équipe de l’époque Sankei Atoms Baseball. Maintenant, l’équipe de base-ball s’appelle Tokyo Yakult Swallows. En 1978 et en 2001, ils ont remporté le titre national.

Rugby

Le rugby : encore un de ces sports qu’on ne lierait pas directement au Japon. Quand on pense au rugby, on s’attend à des hommes grands et massifs. Les Japonais ne sont pas vraiment si grands… ou massifs.

Pourtant, la préparation aux Jeux de 2020 booste également le rugby. En 2019, le Japon est le tout premier pays asiatique à organiser la Coupe du monde de Rugby. Un honneur incroyable pour le pays et une opportunité unique pour les fans de rugby japonais.

 

Football

Les Diables Rouges ont pu l’expérimenter par eux-mêmes l’année passée. Les Japonais ont une bonne maîtrise du ballon. Et lors de la prochaine coupe du monde en Russie également, ils représentent un danger pour les équipes du groupe H.

Toutefois, il a fallu attendre jusqu’en 1936 pour que les onze nationaux du Japon fassent leurs débuts. À l’époque, ils nommaient ce sport shukyu  (littéralement : balle du coup de pied). Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’ils ont commencé à l’appeler soccer (football).

Bien que le football féminin soit moins populaire dans presque tous les pays par rapport à sa version masculine, l’équipe féminine japonaise a déjà écrit son histoire. En 2011, elles ont remporté la finale des Etats-Unis lors de la Coupe du monde féminine de football.  Il est donc tout à fait légitime que le football soit extrêmement populaire au Japon.